30/01/1962 : Ravenel

Le « Ravenel » était un chalutier de grande pêche appartenant également à la Société de Pêche et de Congélation de Saint-Pierre. Il fut construit en 1961 aux chantiers de Saint-Malo, France.

Dans le journée du 30 janvier, ce chalutier n’effectua pas l’appel quotidien habituel. La veille il avait annoncé son retour au port pour le lendemain. Le premier jour il n’y eut aucune inquiétude à son sujet car nous étions en période hivernale et il arrivait assez souvent que des chalutiers ou autres navires, par suite de leurs antennes brisées par le poids de la glace survenue à la suite des embruns, ne pouvaient communiquer avec la terre.

Le lendemain 31, le « Ravenel » n’ayant émis aucun message, la Société de Pêche et de Congélation alerta tous ses bateaux auxquels vinrent s’ajouter des navires caboteurs et pêcheurs de Terre-Neuve, le bateau postal de Saint-Pierre et les avions de la R C A F d’Halifax et ceux de la base américaine d’Agentia à Terre-Neuve. Malgré toutes les recherches effectuées, la présence du « Ravenel » ne fut décelée nulle part sur l’océan. Quelques jours plus tard une porte de timonerie, un soulier, un vêtement ciré et une bouée couronne marquée « Ravenel » furent recueillis sur la grève de Lories, Terre-Neuve. Certains de ces objets furent identifiés comme ayant appartenu à des marins du « Ravenel ».

Le chalutier était commandé par le capitaine Adrien Fily. Le lieu du naufrage n’a jamais été déterminé avec précision. Aucun des corps des dix-huit hommes ne fut retrouvé. La perte du « Ravenel » fut pour nos îles une véritable tragédie maritime. Ce terrible malheur qui frappait de jeunes veuves et de nombreux orphelins fut ressenti non seulement par la population de Saint-Pierre et Miquelon, mais également par celle de la grande île voisine. Les nombreux télégrammes et messages de sympathie qui furent adressés de plusieurs villes de Terre-Neuve aux autorités de Saint-Pierre en furent la plus émouvante démonstration.

Différentes thèses ou versions furent avancées après la perte du « Ravenel ». Parmi elles, une consistait à affirmer que le chalutier avait au moment de son retour une très mauvaise « assiette », par suite d’une très faible quantité de « fuel » à son bord. Ce manque d’assiette fut aggravé, toujours d’après les partisans de cette thèse, par les embruns qui, en gelant sur toutes les superstructures du navire, augmentaient dans des proportions considérables ce déséquilibre.

D’autres prétendirent que le « Ravenel » fut victime d’une collision. Ces mêmes personnes affirmaient qu’un cargo étant monté en cale sèche à Saint-Jean de Terre-Neuve, on avait constaté sur son étrave des traces de la collision et même des traces de peinture de même couleur que celle du « Ravenel » avaient été vues sur l’avant de ce cargo. Ces affirmations n’ont jamais été confirmées par les autorités responsables du port de Saint-Jean.

Une autre version circulait dans certains milieux professionnels marins au moment du naufrage. Le « Ravenel » aurait heurté en pleine vitesse la basse « Babe-Rock », située en face du hameau de Lories et aurait coulé à l’accore de ce haut fond. C’est ce qui expliquerait que certains objets furent trouvés sur la grève de Lories. A l’appui de cette version, ses partisans faisaient état de la constatation qui fut faite de la présence d’une importante nappe de mazout à proximité de cette basse précitée, quelques jours après le naufrage.

Quoi qu’il en soit la disparition du « Ravenel » ne fut jamais éclaircie et le mystère au sujet de la fin de ce navire reste entier.

L’équipage était composé de :

  • AUTIN Gérard
  • BONNIEUL Joseph
  • BOURGEOIS Robert
  • CLAIREAUX Eugène
  • FILY Adrien
  • LAFARGUE Jean
  • LAHITON Henri
  • OLANO Frédéric
  • ORSINY Jean
  • POULARD Charles
  • POULARD Yvon
  • REBMANN Lionel
  • RENOU Roger
  • REVERT Amédée
  • URDANABIA André

13 réflexions au sujet de “30/01/1962 : Ravenel”

  1. looking for a obituary on one of the men that was drowned on the ravenel is there site that I can get information it will be greatly apprecatied any information you can give me,thank you

    Répondre
    • Hi I do not believe there is a site with obits but if you have any specific questions – I can try to help – My Uncle Jean Lafargue drowned on that trawler – Regards, Andre

      Répondre
      • hi i dont want to cause bad feelings and not reaching out to his family but yvon was my father his boat use to come to cape breton in 1958 i was wondering if you know if any family members are still in st pierree

        Répondre
  2. Le père de ma mère ( Roger Renou) est décédé sûre La Ravenel, quand elle était âgée de que 2 mois.
    My mothers father went down with La Ravenel when she was only 2 months old.
    Roger Renou is his name.

    Répondre
  3. Et… Merci la France….!!! Un mensonge d’état cette affaire.
    Les familles des disparus mériteraient que des vraies recherches soient faites pour retrouver l’épave.

    Répondre
    • Vous avez raison ! on voudrait bien savoir la vérité !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre
    • Pourquoi dire que c’est une mensonge d’état? Il y a plusieurs hypothèses sur la disparition tragique du Ravenel et des ses 15 vaillants marins. Des moyens modernes et préformants sont mis en œuvre depuis cet été 2021 afin d’apporter une réponse à toutes nos interrogations.

      Répondre
  4. Sombre histoire qui ne sera JAMAIS élucidée !
    Adrien Fily originaire de Douarnenez, était le cousin de ma mère Marcelle Noiron-Kerjan
    La fille d’Adrien habite à Saint-Pierre
    à Douarnenez il reste en encore sa belle soeur Maria Fily épouse de son frère Hypolite Fily décédé et ses cousins.
    Je possède quelques photos

    Répondre
  5. Bonjour,

    Le terrible drame du Ravenel, qui a plongé des familles de Saint Pierre et Miquelon, dans la tristesse, ressemble étrangement au naufrage du Chalutier Le Moros de Concarneau (CC 3643) en janvier 1962 sur lequel mon oncle Daniel Richard était embarqué. Bateau perdu corps et biens. Les deux bateaux sortaient du même chantier. Est ce une coïncidence ou il y’a t-il eu un problème de conception? Salutations cordiales

    Répondre
  6. just wondering if any of yvon poulard family is still alive he came to cape breton in 58 _59 docked in north sydney i have 1 pic i am his daughter not looking to meet family i dont want any hard feelings but would like to know if any of his family still live in saint pierre

    Répondre
  7. looking for information on yvon poulard family his boat came to north sydney in 1958 i am yvonne his daughter

    Répondre
  8. Je me demande si il y as eu un resultat de france des dernieres recherches sur le Ravenel. Le Le frere de mon pere, Roger Renou etait as bord de ce navire.

    Rudy Renou
    Halifax Nouvelle Ecosse

    Répondre

Répondre à Rudy Renou Annuler la réponse

*