17/10/1958 : J.T. Murley

Photo. Georges Borotra

Par une nuit très noire d’automne 1958, la goélette « J.T. Murley » de Terre-Neuve, vint s ‘échouer au lieu dit « Anse a la Chaudière » entre la Pointe de Savoyard et le Diamant. L ‘équipage croyant que le bateau se briserait très vite, quitta le bord dans deux doris. Le premier doris monté par trois hommes parvint à gagner la terre, mais le second dans lequel se trouvait le capitaine, ne fut pas aussi heureux et fut brisé sur les rochers par une mer en furie. Les corps des trois marins vinrent s’échouer le lendemain. Quelques marchandises légères furent sauvées par des Saint-Pierrais.

Ce naufrage laissa longtemps dans la mémoire de la population Saint-Pierraise un souvenir douloureux.

1 réflexion au sujet de “17/10/1958 : J.T. Murley”

  1. Mon père était gendarme à St Pierre de 1958 à 1961 et un second séjour de 1961 à 1964. Le naufrage a eu lieu le lendemain de son arrivé à St pierre et Miquelon. La photo, que je possède toujours, est la mème que celle qui illustre l’article.

Laisser un commentaire

*