11/04/1713

Le traité d’Utrecht fait passer l’île de Terre-Neuve et Saint-Pierre et Miquelon à l’Angleterre, en réservant à la France le droit de pêcher et de sécher le poisson sur certaines parties du littoral de la grande île, désignées dans la suite sous le nom de French Shore. Les anglais donnent à la bourgade de Saint-Pierre le nom de Bourgway. Une centaine de français quittent Plaisance et Saint-Pierre pour aller s’établir à Louisbourg (Cap Breton) resté à la France.

21/07/1689

Mgr. de Saint-Vallier, évêque de Québec, en tournée pastorale sur les côtes de l’Acadie et de Terre-Neuve, bénit la chapelle de Saint-Pierre, récemment construite et laisse pour la desservir provisoirement un prêtre séculier qu’il avait amené du Canada. Le premier curé de Saint-Pierre dont le nom soit connu fut le père Antonin de l’ordre des Recollets, venu à Saint-Pierre en 1691, et qui dut quitter son poste vers 1707 quand l’Angleterre s’empara de nos îles.