30/09/1963 : Bahia Nuestra Senora

Le chalutier de 42 mètres « Bahia Nuestra Senora » était un chalutier de grande pêche construit aux chantiers de Vigo (Espagne). Il appartenait à une Société de pêche de Pasajes, un petit port situé sur la côte occidentale de l’Espagne.

Les pêcheurs espagnols pêchent sur les Bancs de Terre-Neuve depuis près de 400 ans et ils fréquentent nos côtes depuis la même époque. Les Espagnols utilisent une méthode de pêche qui leur est propre. Les Saint-Pierrais les désignent sous le vocable « Les Boeufs ». Cette méthode consite à trainer en tandem un énorme filet. Le jour de la collisions, le Bahia Nuestra Senora et son frère jumeau se trouvaient sur les lieux de pêche au Banc de Saint Pierre par une journée brumeuse avec un visibilité très réduite.

Le cargo grec « Rithne » se trouvait dans les parages, en route pour l’Europe. Ce bateau, qui ne soupçonnait pas la présence des deux chalutiers espagnols, était en route libre, c’est à dire en pleine vitesse.
Il aperçut très tardivement un des deux bateaux et par un habile coup de barre, réussit à l’éviter. Mais ce coup de barre fut fatal au second chalutier. Le cargo grec heurta de plein fouet le petit chalutier qui fut presque coupé en deux. C’est presque miraculeux que l’équipage espagnol ait réussi à se sauver. Les méfaits de cette collision étaient multiples car le bateau coulé était un navire neuf et de plus il avait dans sa cale 400 tonnes de morue salée, ce qui représentait pour les pauvres marins espagnols la perte d’une somme importante destinée à nourrir leurs familles.

Laisser un commentaire

*